Voix du Nord

8 février 2012 - 12:27

Article du 08/02

Jean-Michel Ledent et son comité démissionnent, car ils avaient des ambitions pour l'AST, mais plus les moyens...

mercredi 08.02.2012, 05:26  - La Voix des Sports

Après 17 années de présidence, le président Ledent jette l'éponge.

Après 17 années de présidence, le président Ledent jette l'éponge.

|  • FOOTBALL DHR |

Au moment où son nouveau complexe est solidement sur les rails (terrains d'honneur et synthétique livrés et utilisés), l'AS Templeuve vit en pleine tourmente.

  • Le président et les trois autres membres du comité directeur ont en effet annoncé dimanche dernier aux joueurs qu'ils jetaient l'éponge.
 

L'entraîneur Gaëtan Chrétien reste en place et, avec l'appui des dirigeants, cherche une solution... - Jean-Michel Ledent, c'est une décision soudaine et surprenante compte tenu de votre implication dans le club depuis 25 ans comme dirigeant, dont 17 ans comme président ? « Cela me taraudait depuis déjà quelques temps... mais avant de m'expliquer sur ma décision, je veux d'abord préciser deux choses... D'une part, je n'ai jamais eu de rapport conflictuel avec les établissements Leclerc, principal sponsor du club les temps sont difficiles, la crise n'épargne personne et tout le monde doit s'adapter. En outre, je veux aussi remercier tous ceux qui m'ont accompagné dans cette aventure pendant 17 ans, même ceux qui ont du mal à comprendre ma décision aujourd'hui. Je ne pars pas en désaccord avec le club, je tiens à le préciser. » - Cette décision justement, qu'est-ce qui l'a motivée ? « Sans vouloir jeter la pierre à qui que ce soit, nous souffrons d'un manque d'implication des bénévoles. J'avais tiré la sonnette d'alarme lors de l'AG du 17/12/2011 en réclamant une refonte de notre système de commissions, notamment la commission de sponsoring, car nous avons besoin de fidéliser nos anciens partenaires, mais aussi d'en trouver de nouveaux. J'avais annoncé que si rien ne bougeait d'ici au 31/01/2012, je prendrais la décision qui s'impose... et rien n'a bougé, en tout cas pas assez. Je comprends que chacun ait sa vie, mais cette inertie n'est plus viable, d'autant quand de surcroît les personnes partantes ne sont pas toujours remplacées... » - Financièrement, qu'est-ce que vous craigniez ? « À ce jour, les finances sont saines, mon équipe et moi y avons veillé je n'en dirais pas autant des perspectives, car je considère que les garanties financières ne sont aujourd'hui plus suffisantes. Pour donner un exemple, depuis que nous avons notre terrain synthétique, les entrées payantes ont été divisées par deux toute une frange de nos supporters est d'un âge avancé, et l'absence de tribune et d'abri ne les incite pas à venir aux matchs. Sur une saison complète, cela nous fait un manque à gagner d'environ 2 500 euros. D'autre part, les recettes à la buvette ont également été divisées par deux, car le club-house actuel est bien trop éloigné des nouveaux terrains je chiffre ce second manque à gagner à 7 500 euros au total, ce sont 10 000 euros de perte sèche, soit le montant de notre... subvention municipale ! Or, si la nouvelle tribune est toujours d'actualité, le nouveau club-house n'entre plus, a priori, dans les plans de la mairie c'est catastrophique ! Ce nouveau club-house est vital, il était prévu dans le devis initial qui nous avait été présenté. » - Y a-t-il une solution aujourd'hui, compte tenu du contexte ? « Je ne sais pas en tout cas je ne l'ai pas de mon côté. J'ai dit à la mairie lors des voeux que nous étions au plancher et que nous ne pouvions pas descendre plus bas, sauf à redevenir un club de district où les éducateurs, que je rétribue pourtant faiblement tous les mois, redeviendraient bénévoles. Personnellement, je me refuse à faire du rétropédalage. J'ai, ou plutôt j'avais, des ambitions pour l'AST, mais je n'en ai aujourd'hui plus les moyens. Si tout cela s'était passé il y a 10 ans, j'aurais retroussé les manches et serais allé au combat, mais pas aujourd'hui... » - Vous semblez remonté contre la municipalité ? « Je n'ai rien contre la mairie, je suis même plutôt enclin à la remercier pour le nouveau complexe ! Mais je suis le représentant de tous les licenciés. Quand ceux-ci me rapportent des dysfonctionnements, je remonte les informations pour que les choses bougent. Et quand ça ne bouge plus... » - Aurez-vous un rôle dans une éventuelle nouvelle équipe ? « Aujourd'hui, tout le monde doit se remobiliser pour trouver des solutions. Si on me le demande, je conseillerai. Au niveau de la préfecture, je suis toujours président jusqu'à ce qu'un nouveau bureau soit élu. J'ai donné au club jusqu'au 15 mars pour trouver une solution... » •

 

 

 

 

 

 

RECUEILLI PAR GAUTHIER CATTEAU

Une réunion est prévue samedi matin, à 9 h 30, au club-house de l'AS Templeuve. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.

 

Commentaires

NOUVEAU

LA BOUTIQUE EN LIGNE EST OUVERTE

CI-DESSOUS le lien :

https://ma-boutique-club.com/astempleuve/

Aucun événement