A.S.Templeuve en Pévèle : site officiel du club de foot de TEMPLEUVE - footeo

“Le plaisir passe par la victoire”

31 octobre 2018 - 08:53

Pierre Hammel n'arrête pas. Après avoir maintenu avec Florian Haest les U14 la saison passée en Régional 2, l'entraîneur a commencé à vivre une troisième expérience à L’AS Templeuve avec les U15 D2 qui sont pour l’instant leader de leur groupe. L’éducateur de 24 ans évoque les raisons qui l'ont poussé à accepter la proposition, de sa méthode de travail et de ce qu'il attend de ses joueurs.

Pierre, ça fait maintenant quelques semaines que tu as en charge le groupe U15b tu peux nous en parler un peu ?   C’est un groupe composé en majorité d’U14 et de quelques U15. Il y a beaucoup de travail à faire sur tous les plans mais j’ai la chance d’avoir des joueurs à l’écoute et qui ne rechignent pas au travail. En championnat on est à 3 victoires pour 20 buts marqués et 0 encaissé c’est un bon début que réalise le groupe.  

Ont dit que tu es une grande gueule sur le terrain mais aussi en dehors qu’en penses-tu ? 

J’aime dire ce que je pense et ne pas passer par 4 chemins pour évoquer quelque chose que je vois qui ne me plaît pas. Sur le terrain j’essaye de faire un travail dessus et de plus contrôler mes émotions mais c’est encore difficile. Je ne supporte pas qu’un joueur ne se donne pas à fond, et je déteste la défaite. Je suis convaincu que le plaisir passe par la victoire alors même aux entraînements j’insiste pour que les gamins se donnent à fond et qu’ils soient motivés à 100% pour réussir et gagner. Ça peut énerver, voir lasser mais ça marche.

Qu’est qui t’a motivé à prendre en charge le groupe U15b ? 

L’année dernière on avait beaucoup la pression du résultat et je pense qu’on n’a pas eu les moyens de travailler sereinement à cause de plusieurs facteurs. Je voulais que cette saison soit moins stressante, même si au final avoir cette « pression » m’intéresse. Je me fixe toujours moi-même des objectifs élevés et l’adrénaline revient toujours. Cette saison l’objectif pour moi n’est pas le résultat mais d’apporté un gros travail tactique et d’inculquer cette culture de la gagne aux garçons afin qu’un maximum soient prêts à jouer en équipe première.

Tu passes d’un groupe l’année dernière qui évolué au meilleur niveau régional à un groupe en deuxième division de district quels sont les changements ? 

Tactiquement et techniquement je demande les mêmes choses que la saison passée et je suis peut être encore plus exigeant sur le physique et le mental donc sur les contenus il n’y a pas de réels changements la plus grosse différence c’est l’assiduité. Y’a pas de secret les mecs qui jouent en ligue sont des mordus de foot et répondent toujours présents à l’entrainement et aux convocations en matchs.

Qu’est-ce que tu gardes de ton année avec les U14 ligue ?   Des joueurs avec un très bon niveau capable d’évoluer dans cette division et d’autre avec un écart trop important. Avec Flo on a du aussi s’apprivoiser et apprendre à se connaitre, sur le long terme ça devenait intéressant. Au final les joueurs ont fait un sacré parcours en coupe et un bon championnat avec des matchs de grandes qualités comme contre VAFC ou Cambrai ou on gagne 3-0 la bas. Je suis convaincu qu’avec plus de moyens on aurait pu mieux faire, on a manqué de profondeur de banc pour faire des résultats sur la durée. La grande majorité des joueurs nous ont suivi dans nos projets mais le climat autour a été néfaste à certains moments c’est dommage. Sur le fond de jeu qu’on proposait je pense qu’on n’était pas loin des meilleurs, on a perdu des matchs avec parfois 60% de possession du ballon… la seule équipe qui nous a surclassé c’est Feignies et encore on est les seuls à les avoir battu la saison dernière. Au final ça reste une expérience géniale et j’espère en revivre de la sorte. J’aime la compétition et les défis.

Quels sont les entraîneurs qui t’inspirent le plus au club ? 

J’aime bien discuter avec Gaétan Chretien avec lui on peut vraiment parler football puis j’essaye de m’inspirer de son calme, c’est ce qu’il me manque encore. On échange aussi pas mal sur nos pratiques et sur nos expériences avec François Collet. Sinon au niveau du contenu j’aime beaucoup ce que fait Matthieu il demande un gros travail tactique à ses équipes et généralement ça gagne avec du beau jeu, on a, à 90% la même vison du football ça facilite les choses.  

Propos recueillis par MD

Commentaires

avr.
18:00
Salle Polyvalente